L’acceptation du corps et l’image de soi


L’acceptation du corps !

De par mon expérience en cabinet, j’ai pu constater très souvent que la non acceptation de notre corps dérégule notre alimentation et quelque soit la morphologie.

 Que la personne soit mince, maigre, ronde, petite, grande et même parfaite dans le sens des normes de société actuelle.

Dans ce corps, nous projetons notre conscient et notre inconscient, nos émotions, nos pensées. Ce qui constitue notre image de soi.

Nous percevons souvent des défauts que les autres ne voient pas.

Par conséquent nous nous comparons, nous pensons à la place de l’autre…parfois jusqu’à ressentir un sentiment de honte.

Notre corps devient alors obsession, nous cherchons à le fuir au lieu de l’accueillir.  

Nous cherchons à le camoufler au lieu de le valoriser.

Les pensées s’entrechoquent : » j’ai trop de ventre », « j’ai pas assez de muscle », » j’ai les bras qui pendouillent « , »je suis trop petite », » je suis trop grande », « j’ai pas assez de poitrine ou trop de poitrine » etc.

Dans notre société de consommation nous avons tendance à imaginer notre corps comme un objet.

acceptation du corps norme sociale
image du corps minceur acceptation

Il ne s’agit pas de subir son corps, mais de l’accueillir. Mais ce n’est pas si simple dans une société où l’on nous dit comment  et à quoi nous devons ressembler.

Pourtant quand nous analysons les critères de beauté d’une époque à une autre, d’une société à une autre, nous comprenons bien que ces normes sont tout à fait subjectives.

Le corps nous permet la relation à l’autre, mais il est avant tout la relation à soi dans ce monde.

Je vous aide au cabinet à Périgny (prés de La Rochelle) ou par les consultations en ligne via Skype à travailler sur le corps via des exercices spécifiques.

Il est avant tout un moyen de nous accomplir dans la réalité.

Vous pouvez penser telle ou tel action, sans ce corps la mise en pratique va être difficile, n’est-ce pas ?