Comment arrêter le grignotage ?

Grignotage pop corn

Je ne veux plus grignoter !

Oui c’est possible !

Dès que vous êtes à la maison ou quand vous rentrez du travail, vous avez le sentiment de grignoter tout le temps. Cela vous agace et vous culpabilisez. Vous retirez le fromage, le chocolat ou les biscuits des placards, pour ne pas être sollicité. Mais ce n’est pas facile car quand vous avez reçu du monde le week-end et il reste du fromage sur le plateau. Ou bien encore vous ne voulez pas priver les enfants pour le goûter et de nouveau la problématique se présente. Vous avez l’impression de devenir accro. Parfois, vous pouvez même vous retrouver de façon incroyable, à manger en cachette ! Vous ne vous reconnaissez plus dans cette manière de manger. Vous craignez de prendre du poids ou en prenez et l’estime de vous-même baisse à chaque fois.

Que se passe-t-il ?
La première cause du grignotage est ce que l’on appelle la restriction cognitive. Je vous donne un exemple : imaginez-vous dire à un enfant qu’il y a un super cadeau dans l’armoire pour lui mais il n’a pas le droit d’ouvrir le placard. Que va-t-il se passer dès que vous aurez tourner le dos ! Bien sûr qu’il va aller voir, car la frustration est trop grande. Une notion d’interdit amène une décompensation.

Comment arreter le grignotage
Grignotage pop corn

Je suis certaine que quand vous avez une pulsion de grignotage ce n’est pas pour du concombre ou des branches de céleris mais pour des aliments qui ont une connotation négative (« le chocolat fait rétrécir les jeans » par exemple), de ce fait ils deviennent hypers attractifs et vous ne pouvez plus les manger avec vos sensations naturelles.

Un autre facteur lié au grignotage est l’émotion : l’ennui, la tristesse ou l’inquiétude par exemple. Mais la bonne nouvelle c’est que tout cela se désamorce assez facilement avec des exercices que je propose en consultation.

Besoin d’être accompagné·e ?